« Lumière d’automne » à l’Arboretum de la Vallée aux loups à Chatenay-Malabry (92).

https://vallee-aux-loups.hauts-de-seine.fr/
https://www.hauts-de-seine.fr/cadre-de-vie/patrimoine-vert/les-parcs-et-jardins-du-sud/le-parc-de-lavallee-
aux-loups-chateaubriand

https://www.napoleon.org/magazine/lieux/maison-de-chateaubriand-la-vallee-aux-loups/
https://www.tourisme92.com/domaine-departemental-vallee-aux-loups.html

87, rue de Chateaubriand, 92290 Châtenay-Malabry
2, rue de Chateaubriand, 92290 Châtenay-Malabry

Un ailleurs à quelques kilomètres de Paris
La Vallée-aux-Loups illustre l’harmonie qui règne dans le département entre patrimoines
culturel et naturel. La Maison de Chateaubriand perpétue le souvenir de son illustre propriétaire et
s’inscrit dans le présent avec de nombreuses animations, des échanges, des rencontres et des
créations.
À deux pas, l’Arboretum raconte l’aventure d’une des plus grandes familles de pépiniéristes du
XIXe siècle, tandis que l’Île verte, au milieu d’une végétation luxuriante, offre une véritable mosaïque
d’ambiances végétales. Autant de lieux surprenants à découvrir au gré d’une promenade dans la
Vallée de la culture des Hauts-de-Seine.
Le domaine est constitué de plusieurs propriétés :
L’Arboretum
Dédié à la botanique depuis sa création
au XVIIIe siècle, l’Arboretum abrite près de 500
espèces d’arbres et d’arbustes sur une surface
de 12,7 hectares. Il a été conçu comme un
jardin à l’anglaise. En témoignent les petites
fabriques, qui sont des éléments construits
introduits dans le jardin. On trouve à proximité
une grotte et une cascade, un embarcadère et
son kiosque, ainsi qu’une glacière, ancêtre du
réfrigérateur !
Au fil des générations, l’Arboretum est aménagé par des pépiniéristes de renom, dont Gustave
Croux en 1890. Les arbres centenaires constituent un patrimoine paysager et horticole unique dont le
sujet le plus exceptionnel est le cèdre bleu pleureur de 680 m² de surface de ramure, classé arbre
remarquable au niveau national. Depuis son acquisition par le département en 1986, le site fait l’objet
d’une rénovation qui passe par la création de jardins à thème, conçus comme des tableaux vivants
évoluant à chaque saison : jardins de l’automne flamboyant, des fruits, des châtaigniers, des aulnes,
des hydrangea, des floraisons, des styracacées. Le lieu est classé à l’inventaire des sites
pittoresques.
Avec une variété exceptionnelle de plus de 500 espèces d’arbres et d’arbustes, l’Arboretum du
Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups ne manque pas d’atouts pour convaincre les visiteurs
qui se pressent toujours plus nombreux chaque année pour le visiter. Créé au XVIIIe siècle, le parc
qui s’étend aujourd’hui sur une surface de 12,7 ha collectionne les labels et les prix : site pittoresque,
jardin remarquable, arbre de l’année 2015 pour son cèdre bleu pleureur de l’Atlas unique au monde.